Bassin de Tulle – Eyrein : BorgWarner sous le choc d’une fermeture

Hier, à l’issue d’un comité social et économique, la direction de l’usine BorgWarner de Tulle a annoncé aux salariés la fermeture du site en mars 2022.

Spécialisée dans le développement et la production d’électrovannes de transmission, de blocs d’électrovannes et de modules de contrôle hydrauliques complets pour le secteur automobile (Volkswagen principalement), BorgWarner est implantée en Corrèze depuis 1995.

Avec 368 salariés, BorgWarner est le plus gros établissement privé industriel du territoire en termes d’effectifs. Aux côtés de Eyrein industrie, Nexter Mechanics, du pôle graphique…, BorgWarner participe à la vitalité du bassin économique tulliste et contribue à la renommée industrielle de notre département.

Cette fermeture annoncée en l’absence de toute concertation préalable avec les organisations syndicales et les élus locaux et nationaux, sonne comme un cataclysme pour la Corrèze : près de 400 emplois en jeu, la perte d’un savoir-faire tulliste, le déclin progressif de l’activité industrielle dans nos territoires ruraux.

La brutalité et l’imprévisibilité de cette annonce interrogent sur la véritable stratégie du groupe et ternissent la confiance que la Corrèze lui avait accordé lors de son installation.   

Désormais, il est vital d’anticiper la suite : pour le personnel, le site et le territoire. Aux conséquences économiques majeures, va s’ajouter un traumatisme social inéluctable pour de nombreuses familles corréziennes. 

Un collectif local d’élus et de consulaires – parlementaires, Région Nouvelle-Aquitaine, Département de la Corrèze, Tulle Agglo, commune d’Eyrein, CCI – a demandé à rencontrer la Direction mondiale du groupe et a sollicité Bruno Lemaire pour un rendez-vous. Il s’agit dès à présent d’établir un dialogue constructif et d’engager une vraie négociation pour l’avenir de ce site. 

Toutes les énergies locales sont mobilisées pour l’économie du territoire et pour les salariés et leurs familles.