Co-signature d’un courrier visant à soutenir les petites lignes ferroviaires et la nécessité d’inclure le rail dans le plan de relance économique

Les petites lignes ferroviaires sont des moyens de déplacement essentiels pour les habitants des territoires ruraux. Pour notre département, outre la regénération du POLT confirmée et financée à hauteur de 1,4 Milliard d’€, nos « petites » lignes corréziennes doivent aussi pouvoir mobiliser des cofinancements de l’Etat et des Régions pour leur rénovation.

C’est en ce sens que j’ai cosigné le courrier de mes collègues députés Jean-Marc Zulesi et Yannick Kergolotqui travaillent sur ces sujets de transport au sein de la commission Développement durable et de l’aménagement – à l’attention du ministre chargé des transports et de la ministre de la transition écologique.

L’État et les Régions se doivent de remettre certaines lignes en état et permettre le maillage ferré dans notre territoire corrézien. Certes, tout ne pourra pas être remis à niveau et conservé. Mais au delà de la ligne POLT, la ligne ferrée Est-Ouest est primordiale pour la desserte de la Corrèze. Relier Bordeaux à Clermont en passant par les petites communes de la Corrèze est notamment essentiel pour les jeunes qui étudient dans notre département ou qui partent étudier. Au delà de la prise en compte de cet axe Est-Ouest, la ligne Ussel-Limoges pourrait ainsi être consolidée.