Zoom sur France Relance : 100 milliards d’€, 3 priorités, 70 mesures, 1 ambition commune…

Très attendu, le gouvernement a dévoilé le plan de relance en réponse à la pandémie de Covid-19. Un plan majeur construit depuis 6 mois avec les députés. Le plan intitulé « France Relance » est construit autour de 3 piliers.

La TRANSITION ÉCOLOGIQUE représente un tiers, soit un investissement de 30 milliards d’€ dont :

  • 6,7 milliards d’€ consacrés à la rénovation énergétique : « MaPrimeRenov » ouverte à tous les Français (2 Mds€), la rénovation des bâtiments publics (4 Mds€, avec les universités éligibles), le logement social (500 M€) et les TPE/PME (200 M€).
  • un soutien massif au transport ferroviaire (4,7 Mds€ pour les petites lignes, les trains de nuit et le fret), aux transports du quotidien et au vélo (1,2 Md€).
  • un effort énergétique sans précédent pour l’hydrogène vert (2 Mds€), la décarbonation de l’industrie (1,2 Md€), l’investissement dans les technologies vertes (3,4 Mds€).
  • un soutien à l’agriculture durable, à la filière bio, aux circuits courts (1,2 Md€) pour revenir au local et une alimentation saine. 

La SOUVERAINETÉ ET LA COMPÉTITIVITÉ ECONOMIQUE représente 35 milliards d’€ et intègre :

  • une baisse massive de la fiscalité sur les entreprises (baisse de moitié de la CVAE, des impôts fonciers et diminution de la CET), qui bénéficiera à tous les secteurs (en particulier à l’industrie et au commerce) et à tous les types d’entreprises.
  • une garantie aux entreprises des fonds propres et trésorerie sur le long-terme : 3 milliards pour le soutien au financement des entreprises.
  • 1 milliard pour la relocalisation dont 600 millions pour investir dans les secteurs stratégiques pour l’avenir (santé, électronique, 5G, intrants industriels et agroalimentaire) et 400 millions pour des projets dans les territoires d’industrie.
  • le défi numérique : 385 millions d’euros pour la mise à niveau numérique des ETI/PME et TPE, et 1,5 milliard pour l’Etat et les territoires. 

La COHÉSION SOCIALE ET TERRITORIALE, véritable plan pour l’emploi et pour l’avenir qui servira également au désenclavement et à l’égalité entre les territoires, représente 35 milliards d’€. On y trouve notamment :

  • le plan jeunes (6,7 Mds€) avec des aides à l’embauche, à la formation et des emplois aidés.
  • un bouclier anti-chômage (7,6 Mds€) avec la mise en place de l’activité partielle de longue durée.
  • une montée des compétences : 1 Md€ pour France Compétences et Pôle emploi, 900 M€ pour un programme d’investissement dans la formation.
  • l‘égalité dans les territoires, la solidarité : haut débit, soutien aux associations de lutte contre l’exclusion, revalorisation importante de l’ARS.

La relance ne commence pas que maintenant ! Depuis le début de la crise en mars, l’Etat a mis en oeuvre des mesures d’urgence qui prouvent leur efficacité : chômage partiel, fonds de solidarité, prêt garanti par l’Etat, report ou exonération de charges.

Notre travail ne s’arrête pas là ! Sur le plan législatif, l’examen du projet de loi de finances pour 2021 concrétisera nos engagements.

Sur le terrain, dans ma circonscription, je m’assurerai que toutes les mesures soient mises en oeuvre rapidement grâce à la mobilisation de tous.

L’objectif est clair : retrouver d’ici à fin 2022 le niveau d’activité économique d’avant crise.