Joël Giraud, secrétaire d’Etat à la ruralité en visite en Corrèze : « j’ai l’impression d’être chez moi »

Hier, maire d’une petite commune des Hautes-Alpes, L’Argentière-la-Bessée (1989-2017), vice-président du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur (2004-2014), député des Hautes-Alpes (2002-2020)…. aujourd’hui, secrétaire d’Etat à la ruralité, Joël Giraud a fait étape en Corrèze.

Fin connaisseur des collectivités territoriales et de la ruralité de par son expérience d’élu local, Joël Giraud a découvert et grandement apprécié les initiatives locales corréziennes : des infrastructures de santé – maison de santé à Treignac – aux infrastructures sportives – station sport nature de Vézère Monédières – ces projets reflètent parfaitement la dynamique locale en termes de services offerts à la population. Initiés par les collectivités, ils sont le fruit d’un travail collaboratif mené en bonne intelligence. Devant l’ensemble des élus – communaux, communautaires, départementaux et régionaux – Joël Giraud réaffirme la place centrale des territoires et le dynamisme de la ruralité que l’Etat accompagne en ingénierie et en financement.

L’attractivité de nos territoires ruraux ne peut se concevoir sans un tissu économique et entrepreneurial fort. Mais la crise sanitaire n’a pas épargné nos entreprises corréziennes. Constellium Ussel, spécialisée dans la fonderie et la métallurgie pour l’aéronautique et le transport, est touché de plein fouet. Joël Giraud a tenu à visiter l’entreprise, guidé par son directeur général Jean-Baptiste Foisel. Dans le cadre du plan de relance, l’entreprise a candidaté via 2 projets d’investissements pour consolider l’avenir et conquérir de nouveaux marchés. Convaincu de l’importance de l’économie industrielle dans nos territoires ruraux, notre secrétaire d’Etat a pris acte de cette initiative et s’engage à la soutenir en tant qu’ambassadeur.

Outre l’économie industrielle, c’est l’économie dans toutes ses composantes que le territoire Haute-Corrèze communauté souhaite booster au travers de son pôle économique baptisé Pôléco et inauguré par Joël Giraud. Un véritable guichet unique au service des porteurs de projets les acteurs du monde économique local travaillent ensemble pour conseiller, orienter et accompagner les initiatives locales. Pour Joël Giraud, encore un bel exemple d’une collaboration territoriale réussie au vu des nombreux témoignages d’entrepreneurs (les entreprises Gouny, Taze, Borie et les fines bouches rient).

Tout au long de cette journée, Joël Giraud a fait part de ses convictions et de ses engagements ; très attaché à la ruralité, il en sera « l’aiguillon » au sein du gouvernement : « votre territoire a tous les atouts pour reprendre le pas sur l’urbanité ». Ses propos sonnent également comme un soutien à la mobilité, notamment ferroviaire, sujet pour lequel il a été missionné par le Président de la République.

Pour la France et pour notre Corrèze plus particulièrement, la création de ce secrétariat d’Etat ainsi que la nomination de Joël Giraud offrent l’opportunité de remettre la ruralité au centre de nos politiques publiques. Pendant 3 ans, j’ai travaillé avec lui en sa qualité de rapporteur général du budget des collectivités territoriales. Je continuerai à œuvrer à ses côtés pour promouvoir les richesses et les opportunités qu’offre notre département.