Soutien aux discothèques : plus d’aides, moins de conditions

Les entreprises du monde de la nuit sont durement touchées par la crise sanitaire. Les discothèques sont toujours actuellement dans l’impossibilité de rouvrir leurs portes au public.

Pour prendre en compte leur situation, de nouveaux aménagements du versement de l’aide complémentaire du Fonds de solidarité en leur faveur avaient été annoncés le 18 septembre dernier par le Gouvernement.

Le décret n°2020-1200 du 30 septembre 2020 publié aujourd’hui au journal officiel rend effectif les nouvelles mesures :

  • l’aide complémentaire octroyée aux discothèques, dont le montant mensuel peut atteindre 15 000 €, pourra être prochainement versée pour chaque période mensuelle jusqu’à la fin de l’année 2020,
  • son accès sera, en outre, ouvert aux entreprises dont les dirigeants ont perçu des pensions de retraite de plus de 1 500 € sur la période mensuelle considérée, qui étaient jusqu’à présent exclus du dispositif,
  • elle sera égale à la somme des dettes de l’entreprise, loyers commerciaux ou professionnels inclus.

Dans le cadre du soutien au monde de la nuit, une partie des parlementaires de la majorité a mis en place depuis le début de la crise sanitaire un groupe de travail et de négociation avec le Gouvernement piloté par mon ami et collègue Christophe Blanchet.