A la rencontre du CFA Les 13 vents et des apprenants…

Coiffure, vente, Hôtellerie-restauration, cuisine, pâtisserie, boucherie, boulangerie,…du CAP au brevet technique des métiers (BTM), les apprenants du centre de formation (CFA) Les 13 vents découvrent un métier, l’apprennent et se perfectionnent auprès des enseignants et des entreprises accueillantes ; avec à la clé, une forte possibilité d’être embauché par celles-ci.

Piloté par Michel Caillard, directeur, plus de 550 apprentis parcourent les couloirs et bénéficient des nombreux équipements et matériels du CFA Les 13 vents : un restaurant d’application, un labo pâtisserie, un labo boucherie, une salle informatique, des installations sportives, un salon de coiffure, un internat,…des investissements réguliers maintiennent le niveau des équipements dans l’établissement.

J’ai pu échanger avec des apprenties coiffeuses : premier choix de métier ou reconversion, toutes ont la passion, l’envie d’apprendre et de travailler. Même si aujourd’hui elles continuent à pratiquer dans les entreprises, elles s’inquiètent cependant de la valeur de leur diplôme sur le marché du travail. Une inquiétude que les enseignants s’attachent à apaiser en continuant à les former, en présentiel et/ou en distanciel, et à les encourager professionnellement et humainement.

En début de mandat, la réforme de l’apprentissage, portée par la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel du 5 septembre 2018, a généré un certain nombre de modifications avec pour objectifs de rendre plus attractives ces formations et de les développer selon les besoins du monde du travail. Elle assouplit le dispositif de formation en apprentissage pour le rendre plus efficient, plus transparent et plus sécurisant pour les jeunes et pour les entreprises. Parallèlement, elle a mis en place un nouveau système de financement et de gouvernance.

L’apprentissage, cette combinaison entre les connaissances théoriques et l’expérience professionnelle, est de mon point de vue, une méthode d’enseignement d’excellence. Il souffre malheureusement encore de nombreux préjugés qui ralentissent leur développement auprès des jeunes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s