Question écrite n°40481 au ministre délégué auprès de la transition écologique chargé des transports

Thème : secteur du fret ferroviaire et plan de relance

M. Christophe Jerretie attire l’attention de M. le ministre délégué auprès de la ministre de la transition écologique, chargé des transports, sur l’état du secteur du fret ferroviaire français. Le Gouvernement a annoncé, d’une part, une enveloppe de 170 millions d’euros d’aide à l’exploitation des services de fret ferroviaire dès 2021 et, d’autre part, y allouer d’importants moyens financiers dans le cadre du plan de relance, ce secteur est en grande difficulté depuis plusieurs années. Néanmoins, le fret ferroviaire connaît depuis de nombreuses années une situation particulièrement inquiétante. De nombreuses régions ont souffert de décisions radicales mettant un frein aux activités du transport ferroviaire de marchandises et, ainsi, aux activités économiques compatibles avec celles-ci. En particulier, les régions traversées par la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse, comme les régions du Centre et du Massif central,
ont été parmi les plus touchées. Ces régions participent pourtant activement à nourrir et à faire respirer le pays, à travers des secteurs comme le bois, les céréales ou encore les industries agro-alimentaires. Ces divers secteurs sont toujours compatibles avec l’utilisation du transport par wagons ou trains. Ajouté à cela, ces régions possèdent des zones d’activités en cours d’aménagement situées à proximité de voies ferrées. De plus, il en existe également de plus anciennes déjà embranchées à l’infrastructure ferroviaire. Enfin, ces régions fourmillent de « petites » gares qui n’aspirent qu’à participer à la renaissance de l’activité de fret ferroviaire en France. Par conséquent, ces régions ont l’espoir d’être bénéficiaires de moyens financiers débloqués par l’État et prévus à cet effet. En effet, après avoir été les premières victimes de la déchéance des activités de fret, elles sont prêtes à prendre toute leur part dans la relance
du pays. Aussi, il lui demande comment le Gouvernement compte redynamiser l’activité du fret ferroviaire dans le pays afin d’aider au développement économique des régions particulièrement touchées et de lui préciser comment ces régions seront associées à la relance de ce secteur puisqu’elles ont beaucoup à offrir dans cette optique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s