A la rencontre de… l’association LIVE à Bonnefond

Lieu Intergénérationnel de Vie Ensemble…ou comment faire cohabiter jeunes et personnes âgées ?

C’est sur la commune de Bonnefond que Florence et Philippe Saint-Marcoux ont rénové deux maisons ; l’une pour y accueillir des séniors et l’autre à destination de jeunes adolescents placés. Deux lieux de vie physiquement séparés mais socialement et humainement unis : les jeunes et séniors partagent des moments de vie au travers de promenades, d’activités de cuisine, d’échanges de savoirs, de jardinage,…

Un lieu de vie « comme chez soi » qui innove en matière de protection de l’enfance et de maintien à domicile des personnes âgées. Ce type de structure, autorisé par la loi, permet de rester sur un accueil au plus près de la famille et d’avoir une équipe de professionnels garantissant présence et accueil. Et une philosophie du vivre ensemble qui permet aux jeunes de gagner en responsabilité, en indépendance et aux personnes âgées de conserver leur autonomie et compétences.

Au delà de l’hébergement, l’association œuvre à la redynamisation du centre bourg en proposant un espace café et restauration et une petite épicerie de dépannage.

Un projet de longue haleine mené en complémentarité et en partenariat avec l’offre existante, qui prend tout son sens dans nos territoires ruraux.

Une belle réussite que j’ai pu concrètement apprécier au cours de ma visite des lieux et de mes échanges avec les résidents et l’équipe dirigeante de l’association ; des sourires et des attentions qui réchauffent le coeur !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s