PLF 2022 : le choix de la relance et de l’investissement

Depuis deux semaines, nous examinons la première partie du projet de loi de finances (PLF), en Commission des finances puis en ce moment en hémicycle. Ce cycle d’examen, avec la seconde partie, dure au total 70 jours, soit jusqu’au 20 décembre. Nous étudions tour à tour, les dépenses fiscales et les recettes puis les programmes, missions et crédit du budget, et cela sur deux lectures avec le Sénat.

En parallèle, nous étudions le projet de la loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS).

Les deux cumulés représentent près de 1000 milliards d’€ de dépenses en 2020.

En ce qui concerne le PLF 2022, il s’agit d’un PLF de continuité et non de rupture :

  • confirmation des baisses de la fiscalité des ménages et des sociétés,
  • confortement des dépenses de relance et d’investissement d’avenir : recherche et développement puis production (France 2030)
  • priorités aux crédits sur les missions régaliennes : défense, sécurité, santé, éducation notamment.

Les estimations de croissance et de recettes fiscales marquent d’ores et déjà la reprise économique dans notre pays. Et cela nous permet déjà de réduire plus rapidement le déficit de l’année 2022 et de commencer à amortir la dette COVID.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s